Les 8 péchés capitaux de la rédaction SEO

Les erreurs à éviter pour la production de contenu sur votre site.

Les 8 péchés capitaux de la rédaction SEO

Le SEO, c’est un peu comme la célébrité pour votre site web : plus vous êtes visible, plus vous attirez les foules. Mais attention, mal gérer votre SEO, c’est comme organiser une fête sans inviter personne. Résultat : un site déserté et des efforts réduits à néant. Aujourd'hui, nous allons vous révéler les 8 péchés capitaux de la rédaction SEO. Prenez des notes et ne tombez pas dans ces panneaux qui pourraient transformer votre site en ville fantôme numérique. Prêt à éviter le pire ? C'est parti !

Ignorer la recherche de mots-clés, c'est ignorer la base du SEO

La recherche de mots-clés avant de rédiger du contenu pour votre site est importante à plusieurs niveaux en SEO. Elle augmente la visibilité de votre plateforme sur les moteurs de recherche comme Google. Les mots-clés permettent à Google de comprendre de quoi parle votre contenu et de l'afficher lorsque des utilisateurs effectuent des recherches pertinentes. Négligez cette étape et vous risquez de passer à côté d'une audience intéressée par ce que vous proposez. Imaginez que votre plateforme web est une carte au trésor. Rédiger sans avoir effectué une recherche de mots-clés, c'est comme partir à l'aventure sans savoir où chercher! Les mots-clés sont pour vous, rédacteur web chevronné, comme des indices qui vous guident vers les endroits où se cachent vos futurs visiteurs.

La recherche de mots-clés va vous aider à cibler efficacement votre audience. En comprenant quels termes vos clients potentiels utilisent pour rechercher des informations, vous pouvez créer du contenu SEO qui répond spécifiquement à leurs besoins. C'est comme être le stand de glaces le plus cool en plein été. Tout le monde veut une boule de votre contenu! Ignorer cette étape pourrait conduire à produire du contenu qui ne résonne pas avec votre marché cible, réduisant ainsi l'impact de votre stratégie marketing et de votre stratégie SEO.

Utiliser les bons mots-clés va donc significativement augmenter le trafic organique vers votre site en attirant des visiteurs qualifiés qui sont plus susceptibles de devenir vos clients. En négligeant cette approche, vous risquez de gaspiller des efforts sur du contenu qui n'atteint pas son potentiel maximum en termes de visibilité et de conversion.

Une recherche de mots-clés soigneuse renforce votre compétitivité sur le marché. Vos concurrents utilisent probablement aussi des stratégies SEO pour attirer plus de visiteurs sur leur plateforme. En intégrant une recherche de mots-clés dans votre processus de création de contenu, vous vous assurez de rester compétitif et de maintenir ou d'améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche à long terme. Les rédacteurs web concurrents, eux, ont déjà le dernier cri en matière de mots-clés. Ils ont l'équivalent numérique des chaussures de course Nike, pendant que vous êtes encore en tongs ! Ça risque de ne pas vous mener bien loin dans la course au top des résultats de recherche.

La sur-optimisation de votre contenu : écrire comme un rédacteur web fou

La répétition de mot-clé

Comme vu juste au-dessus, la recherche de mot-clé est la clé du succès pour une rédaction web optimisée. Considéree comme la solution miracle pour avoir un bon SEO, vous allez être tenté de l'utiliser à chaque tournure de phrase sans prêter attention aux répétitions et à la fluidité de votre contenu. Avoir un contenu varié permet de garder l'attention de votre audience plus longtemps. Présentez des perspectives différentes pour maintenir leur curiosité. De plus, les moteurs de recherche raffolent de la variété, offrez en leur et ils vous remercieront en vous mettant sous les projecteurs.

Nous vous recommandons d'écrire avant tout pour votre lecteur et non pour les moteurs de recherches. Que vous soyez un rédacteur web chevronné ou que cela vous donne des envies de meurtres, Dokey vous propose un vivier de mots-clés pertinents et des synonymes. De quoi vous amusez tout en rédigeant !

Longueur excessive de votre contenu pour le SEO

Dans la pensée commune, plus un texte est long, plus les moteurs de recherche vont s'y intéresser. Dans l'idée, c'est un peu ça. Un texte plus long aura plus de chance de couvrir le sujet dans son entièreté et donc de répondre aux questions des lecteurs. L'objectif de Google, c'est de répondre au mieux aux internautes.

La réponse la plus pertinente à la question "combien de mots dois-je écrire pour que mon texte soit bien positionné ?" est que cela dépend d'une part de la thématique choisie, et d'autre part de la typologie de page. Par exemple, si vous recherchez "calculette en ligne" vous ne tomberez certainement pas sur des articles de blog de 3.000 mots vous parlant de calculatrice en premier. Google vous proposera directement des outils en ligne qui auront peut-être 0 rédaction web sur leur page.

Concernant la typologie de page, une page commerciale et un article de blog n'ont pas non plus les mêmes prétentions en termes de longueur de texte. Une page produit se doit d'être assez concise et de contenir des informations essentielles sur le produit tandis qu'un article de blog répond généralement de manière approfondie à une question posée.

Même si l'idée d'écrire beaucoup pour satisfaire les moteurs de recherche peut être très alléchante (surtout avec l'IA comme rédacteur), ne lésez jamais la qualité pour la quantité. Allonger un texte simplement pour augmenter sa longueur peut avoir l'effet inverse en conduisant à de nombreuses répétitions ennuyeuses et entraîner un manque de fluidité, éparpillant ainsi l'attention du lecteur et diluant le message principal.

Depuis quelque temps déjà, Google valorise davantage les rédactions web ayant un contenu qui répond de manière précise et pertinente aux questions des internautes pour offrir une expérience utilisateur optimale. Normal avec une moyenne de 800.000 contenus créés par jour ! (source: orson.io).

On commence donc par élaborer un joli plan détaillé sur notre sujet. On essaie de l'enrichir avec des sujets connexes sans divaguer, et enfin, on se fie au cocon sémantique proposé par Dokey pour être sûr de rester dans le même champ lexical du début à la fin ! Quand on n'a plus rien à dire, on arrête d'écrire. On ne remplit pas les blancs avec de la rédaction web bateau.

Négliger la qualité dans votre rédaction web SEO

Clarté, pertinence, originalité, interactivité et accessibilité sont les maîtres-mots d'un contenu SEO d'excellence.

Les internautes recherchent des informations précises et utiles. La crédibilité est essentielle pour fidéliser vos lecteurs. Si votre contenu est trop superficiel ou imbuvable, ils ne reviendront certainement pas toquer à votre porte, rien de pire que de frustré votre audience.

Google met régulièrement son algorithme à jour pour pénaliser les contenus de faible qualité, alors on évite un fort taux de rebond qui va réduire votre visibilité et votre trafic organique. Retenez bien que produire un grand volume de contenu de faible qualité peut être une perte de temps et de ressources. Pour tout rédacteur web, il est bien connu qu'il est plus efficace de produire moins de contenu, mais de meilleure qualité, qui résonne vraiment avec votre audience et apporte une réelle valeur ajoutée.

Alors soyez originaux et fidèle à votre identité de marque. Plagier du contenu nuira à votre crédibilité. Veillez à approfondir les sujets et profitez-en pour répondre aux PAA (People Also Ask), l'arme secrète du SEO. Qui peut mieux parler de votre activité que vous ? En tant qu'expert dans votre domaine, renforcer votre crédibilité en faisant de la rédaction web avec des contenus authentiques. Apporter des informations précises et vérifiables ainsi que novatrices en apportant votre touche personnelle ! Vos contenus doivent être alignés avec les objectifs de votre entreprise, créez des contenus qui instruisent, informent et, surtout, divertissent !

Bien évidemment, on ne néglige pas le travail de la langue ! L'orthographe, la grammaire et la syntaxe sont des éléments cruciaux à ne jamais négliger, même en SEO !

Ignorer l'optimisation des balises méta

Oublier de peaufiner vos balises méta, c'est comme négliger de décorer la vitrine de votre magasin ! Les balises méta sont essentielles en SEO pour aider les moteurs de recherche à comprendre et présenter le contenu de votre plateforme. En gros, elles sont vos meilleures alliés pour attirer les regards des internautes curieux !

Booster vos balises méta, c'est un peu comme accrocher une enseigne lumineuse devant votre boutique. Un Meta Title, le titre de la page, percutant, est souvent la première chose que les utilisateurs voient dans les résultats de recherche. Un titre bien pensé et attrayant peut augmenter votre taux de clic (CTR), ce qui veut dire que plus de gens voudront découvrir ce que vous proposez. Ensuite, la Meta Description, la description de la page, même si elle ne fait pas grimper directement votre classement, joue un rôle clé. Une description bien rédigée donne aux utilisateurs une meilleure idée de ce qu'ils trouveront sur votre page et peut les encourager à cliquer. En tant que super rédacteur web, faites un petit effort sur ces balises, et ce sera la ruée vers votre plateforme !

Ne pas optimiser vos balises méta peut avoir plusieurs conséquences fâcheuses. Tout d'abord, les moteurs de recherche pourraient avoir du mal à saisir le sujet de votre page, ce qui pourrait vous reléguer plus bas dans les résultats de recherche. De plus, des titres et descriptions génériques ou peu accrocheurs risquent de faire baisser votre taux de clics. On oublie souvent que cela peut aussi mener à une mauvaise expérience utilisateur, les visiteurs pourraient être déçus si le contenu de vos pages ne correspond pas à leurs attentes basées sur les balises méta, augmentant ainsi le taux de rebond. Enfin, il y a le risque d'une mauvaise indexation. En bref, optimiser vos balises méta, c'est s'assurer que votre plateforme soit bien compris et attirant pour les utilisateurs et les moteurs de recherche !

Oublier les liens internes et externes

Pour booster votre plateforme, pensez à intégrer des liens internes et externes dans vos contenus. Pourquoi c'est crucial ?

D'abord, les liens internes sont comme les racines d'un arbre numérique : ils créent une structure logique et partagent l'amour (ou plutôt l'autorité) entre toutes vos pages. En reliant des articles similaires, vous aidez aussi Google à se retrouver dans votre contenu, tout en incitant les internautes à rester explorer plus longtemps ! Les liens internes facilitent la vie de vos visiteurs également en leur permettant de trouver facilement plus d'infos sur ton site. Ça les rend heureux et les incite à revenir !

Ensuite, il y a le taux de rebond : des liens internes bien placés peuvent réduire ce taux en incitant vos lecteurs à rester sur votre site. Un faible taux de rebond = contenu génial et expérience utilisateur top, ce dont raffole Google (et votre stratégie SEO !).

Enfin, les backlinks ! Obtenir des links de sites externes de qualité est comme recevoir des accolades virtuelles. Les moteurs de recherche adorent ça et ça booste ta réputation en ligne ! En parlant de liens externes, les inclure vers des sites fiables et pertinents montre que vous faites des recherches sérieuses et pas uniquement sur votre SEO. Cela renforce la crédibilité de votre contenu et rassure les robots de recherche.

Négliger l'optimisation des images, erreur courante en SEO

Tout d'abord, les photos non optimisées ralentissent le chargement du site. Imaginez-vous en train d'attendre qu'une photo se charge lentement... Pas cool, n'est-ce pas ? Google déteste ça aussi, car il préfère promouvoir les sites rapides et efficaces. Les visiteurs sont impatients ! Si votre plateforme met trop de temps à charger à cause des images lourdes, ils risquent de partir avant même d'avoir vu votre super contenu. Optimiser vos photos, c'est comme donner un coup de turbo à votre site ! Et n'oublions pas la bande passante. Des illustrations non optimisées peuvent manger beaucoup de data, surtout sur mobile. Imaginez la facture qui explose juste à cause de quelques photos mal gérées ! Puis il y a les coûts d'hébergement. Des images trop lourdes peuvent remplir votre serveur plus vite que prévu, ce qui coûte cher et peut ralentir les sauvegardes.

Les balises ALT sont aussi super importantes. Elles aident non seulement les moteurs de recherche à comprendre ce que montrent vos images, mais elles rendent votre plateforme plus accessible pour tout le monde. Gagner en visibilité dans les recherches d'images, c'est top pour votre SEO !

Pour éviter tous ces ennuis, voici quelques astuces :

  1. La compression intelligente : réduit la taille des fichiers sans perdre en qualité.
  2. Des formats appropriés : JPEG pour les photos, PNG pour la transparence, SVG pour les graphiques.
  3. Des balises ALT malines : décris vos photos avec des mots-clés pertinents avec votre stratégie SEO.
  4. Taille juste : redimensionne tes images à la taille nécessaire sur la page.
  5. Des noms de fichiers utiles : choisis des noms qui disent ce que la photo montre

En bref, ignorer l'optimisation des images pourrait vous valoir des pénalités SEO, des visiteurs mécontents et des frais d'hébergement inutiles. Prenez soin de vos photos et votre plateforme vous le rendra bien !

Ignorer les mises à jour de l'algorithme de Google

Suivre les nouvelles de l'algorithme de Google, c'est comme naviguer dans les eaux changeantes de l'Internet pour garder votre site à flot !

Imaginez ça : Google fait des mises à jour qui peuvent faire décoller votre site vers les sommets des résultats de recherche, ou le faire plonger dans les abysses. C'est là que suivre ces mises à jour devient crucial.

Il y a des updates comme Panda (pour la qualité du contenu) et Penguin (pour la qualité des links) qui ont révolutionné la façon dont Google juge les sites web. Et maintenant, avec des trucs comme BERT qui comprend le langage humain mieux que jamais, c'est encore plus important de rester à jour !

Google vous donne même des lignes directrices pour créer une plateforme top qualité et bien optimisée. Être au courant des mises à jour vous permet de savoir exactement ce que Google attend de vous, SEO-wise.

L'industrie du SEO bouge vite, comme un jeu de cache-cache avec les nouvelles techs et les habitudes des utilisateurs. Être à l'affût vous permet d'adapter votre site aux nouvelles tendances et technos, comme la recherche vocale ou l'intelligence artificielle.

En gardant un œil sur les mises à jour, vous évitez les pratiques qui ne marchent plus (ou qui peuvent vous valoir des problèmes). Certaines updates ont même ciblé les plateformes qui jouent aux malins avec des stratégies de spam ou de manipulation des résultats. Pas cool.

Ne pas optimiser le SEO pour mobile

Si votre site n'est pas taillé pour les écrans mobiles, attention aux conséquences pour votre SEO et l'expérience utilisateur !

Depuis 2015, Google met un gros focus sur le mobile. C'est le "mobile-first indexing", ce qui veut dire qu'il privilégie les sites optimisés pour mobile dans ses résultats de recherche. Si votre plateforme n'est pas dans le coup, ça risque de se voir dans votre classement Google mobile.

Les utilisateurs sur mobile ont de la peine avec un site non optimisé : textes microscopiques, liens collés les uns sur les autres, ou boutons trop petits à cliquer. Résultat ? Frustration et rebond en vue. Et puis, les plateformes mal optimisés chargent souvent lentement sur mobile à cause de fichiers lourds ou de scripts pas au point. Les gens sur leurs smartphones sont pressés, donc si votre site prend trop de temps à charger, c'est direction "back" direct !

Une plateforme mobile-friendly, c'est pas juste pour le SEO. Ça booste aussi vos conversions. Facile à naviguer, facile à convertir ! Et ça dit beaucoup sur votre marque : moderne, à l'écoute des utilisateurs.

Pour bien faire :

  1. Design responsive : une plateforme qui s'adapte comme par magie à tous les écrans.
  2. Photos light et scripts minimisés : moins c'est lourd, plus c'est rapide.
  3. Boutons et liens XL : facile à toucher, même avec des doigts boudinés.
  4. Contenu lisible : des polices qui ne donnent pas mal aux yeux.