Qu'est-ce que le trafic organique ?

Comprendre la notion de trafic organique dans votre stratégie SEO.

Qu'est-ce que le trafic organique ?

Bienvenue sur cet article de blog dédié à la compréhension de la notion de trafic organique. Si vous avez un site internet ou que vous envisagez d'en créer un, l'indicateur du trafic est l'un des éléments centraux qui vous préoccupe ou vous préoccupera. De quoi s'agit-il précisément ? Comment obtenir cette donnée ? Comment l'augmenter ? Tant de questions auxquelles nous allons répondre aujourd'hui.

Tout savoir sur le trafic organique

Définition du trafic organique

Le trafic organique désigne simplement le nombre de visiteurs acquis naturellement, c'est-à-dire via le SEO, sur votre site internet. En général, il se calcule mensuellement, mais il peut aussi s'exprimer en journalier, trimestriel ou annuel, cela dépend de l'horizon de temps dans lequel on souhaite l'analyser.

Pourquoi le trafic SEO intéresse autant les sites internet ? Plus d'internautes sur son site augmente vos chances de convertir ensuite ces derniers pour qu'ils deviennent clients chez vous. Si votre taux de conversion reste stable, vous aurez naturellement plus de chances d'avoir un chiffre d'affaires élevé avec 500 visiteurs / mois plutôt que 50 visiteurs / mois.

Attention cependant : ce lien de cause à effet n'est pas mathématique, le trafic SEO n'est pas le seul critère déterminant du nombre de clients ou du chiffre d'affaires généré sur une période. Il y a bien entendu d'autres éléments qui entrent en jeu :

  • Votre produit / service en lui-même, c'est-à-dire votre offre commerciale : ce que vous vendez ou proposez est-il attrayant ? Le prix est-il intéressant ?
  • Votre positionnement vis-à-vis de vos concurrents : vos prix sont-ils plus attractifs, votre offre est-elle plus complète ou possède-t-elle des avantages que les autres ne proposent pas ?
  • L'expérience utilisateur de votre site : on sait aujourd'hui qu'un site ergonomique et esthétique a plus de chances d'engager des internautes. Un bon SEO technique ne peut suffire à assurer un bon CA : il faut créer une vraie identité de marque, susciter l'envie des utilisateurs.
  • Votre marché : selon ce que vous vendez ou proposez, certains marchés seront plus faciles à convertir que d'autres. Ainsi, un site qui vend des meubles aura plus de difficultés à convertir qu'un autre site qui vend des bijoux fantaisie à quelques dizaines d'euros.

Sachez en résumé qu'il est tout à fait possible qu'un site qui possède 200 visiteurs / mois gagne des millions et qu'un autre avec 10.000 visiteurs / mois ne gagne que très peu. Cela dépend aussi des autres sources de trafic.

Les différentes sources de trafic

Parlons-en : en dehors de cette méthode naturelle, y a-t-il d'autres possibilités d'obtenir des internautes sur son site internet ? La réponse est oui. Voici les principales sources de trafic que l'on liste :

  • Le trafic organique : visiteurs acquis grâce à la stratégie SEO et les mots-clés qui se seront positionnés naturellement sur les moteurs de recherche.
  • Le trafic direct : les personnes qui vont directement accéder à votre site sans passer par la page de résultats ou quelconque intermédiaire. En général, il s'agit d'utilisateurs qui vous connaissent déjà, comme vous-même ou des personnes qui auraient mis votre site en favoris.
  • Le trafic SEA avec Google : si vous faites de la publicité Google Ads, vous rémunérez Google pour apparaître en haut des résultats de recherche.
  • Le trafic "Social Media" organique : le trafic acquis grâce à vos comptes sur différents réseaux sociaux qui renvoient vers votre site web.
  • Le trafic "Social Media" Ads" : si vous faites de la publicité sur Facebook, Tik Tok, Instagram, Snapchat ou autre et que ces dernières renvoient vers votre site, cela contribue à augmenter votre nombre de visiteurs.
  • Le trafic "Referral" : cette catégorie réunit des personnes qui viendraient sur votre site web depuis un autre site ou une autre plateforme en ligne. Il peut s'agit d'un article de presse, d'une recommandation dans un autre site, d'une référence dans un annuaire en ligne...
  • Le trafic lié à l'emailing : si vous avez une campagne d'email en cours ou une newsletter qui possède des backlinks vers votre site, cela compte comme un canal d'acquisition à proprement parler.

Comment analyser son trafic organique ?

Où obtenir l'information de son trafic organique ?

Maintenant que vous avez compris l'importance du trafic organique, comment obtenir la donnée pour votre site actuel ? Sachez que vous n'avez nul besoin de payer ou de souscrire à quelques offres en ligne pour cela. Il existe 2 options principales :

  • Google Search Console : cette plateforme est gratuite et est normalement créée par tous les sites internet au moment du lancement de ce dernier. Une fois reliée au site, elle permet d'accéder à des renseignements importantes sur le SEO de votre site et de détecter d'éventuelles problématiques techniques d'indexation. Si vous n'avez pas encore de compte, nous vous conseillons d'en créer un. Une fois ce compte créé et paramétré, vous aurez accès facilement au trafic organique. Pour cela, rendez-vous à gauche de l'interface dans "Performances". La courbe bleue représente le nombre de clics, c'est-à-dire le nombre d'internautes SEO uniquement qui ont atterri sur votre site. Vous pouvez changer la plage de dates en haut.
  • Google Analytics (ou équivalent comme Matomo) : Google Analytics ou ses équivalents est une plateforme également gratuite que l'on relie à son site internet. Elle nous permet d'avoir accès à des données que l'on pourra ensuite utiliser pour comprendre les résultats de son site internet. La différence avec Google Search Console est que Google Analytics réunit ces datas pour l'ensemble des canaux, pas uniquement pour le SEO. Vous pouvez donc voir la répartition de chacune de ces sources de trafic. Vous pouvez aussi aller plus loin dans votre analyse, en accédant par exemple à des informations sur l'engagement, les ventes, les ajouts au panier, etc.

Qu'est-ce qu'un bon trafic SEO ?

Une fois cette information acquise, comment interpréter ces résultats ? Sachez qu'il est impossible de déterminer une "moyenne" de ce que pourrait être un bon trafic, car cela dépend d'énormément de facteurs et surtout cela dépend des marchés. Voici les éléments à prendre en compte pour interpréter les résultats de votre stratégie SEO :

  • L'ancienneté de votre site : si un site a été créé il y a quelques semaines ou quelques mois, il ne faut pas s'attendre à ces miracles. Le SEO est un travail de long terme et cela prend du temps pour observer des résultats concrets et satisfaisants.
  • Votre travail SEO : on ne peut pas attendre les mêmes progressions d'une entreprise qui aurait une stratégie très dense avec plusieurs dizaines de contenus créés et publiés tous les mois sur son site d'une autre qui ne prendrait qu'une heure par mois à optimiser sa position sur la SERP.
  • L'évolution de vos concurrents : parfois, de mauvais ou bons résultats ne seront pas de votre fait mais aussi de la tendance globale de votre marché. N'hésitez donc pas à analyser l'évolution du trafic organique de vos concurrents pour détecter une évolution structurelle qui serait extérieure à votre entreprise.

Une fois cela pris en considération, vous pouvez garder en tête ces différents conseils pour interpréter votre trafic de référencement naturel :

  • Au lieu de regarder le nombre de visiteurs, regardez plutôt l'évolution de cette courbe. Etes-vous en augmentation par rapport au mois précédent ? Si vous constatez une évolution importante, à la hausse ou à la baisse, cela peut aussi être lié à la saisonnalité de votre marché. Il peut donc être intéressant de comparer également avec la même période l'année précédente (N-1)
  • Le trafic organique obtenu est-il pertinent ? Nous vous conseillons de rentrer en profondeur dans votre analyse en intégrant d'autres indicateurs comme la position sur les mots-clés, mais aussi l'information des pages web qui vous attirent le plus de trafic. Les internautes visitent-ils plus souvent vos pages commerciales ou plutôt des contenus informationnels comme du blog ? Cela peut influencer énormément les résultats finaux, car un trafic informationnel aura un potentiel d'engagement toujours plus faible d'un trafic commercial ou transactionnel.
  • Augmenter votre trafic organique vous a-t-il permis d'améliorer vos objectifs commerciaux ? Avez-vous obtenu plus de clients, plus de prises de contact, plus de chiffre d'affaires ?

Comment améliorer le trafic vers son site ?

Rédiger du contenu SEO

La meilleure technique pour augmenter le trafic organique d'un site est de rédiger du contenu sur son site web, l'alimenter, créer de nouvelles pages dans le but de se positionner sur de nouvelles requêtes sur la SERP ou d'améliorer ses positionnements actuels dans les résultats de recherche.

Pour cela, il faut respecter plusieurs choses :

  • Consistance : il faut un minimum de travail si l'on souhaite avoir des utilisateurs rapidement. Essayez de ne pas tomber sous la barre d'1 contenu / 3 semaines. Plus vous en réaliserez, plus vos chances augmenteront.
  • Régularité : essayez d'avoir une approche naturelle en publiant vos contenus régulièrement sans laisser de gros vides.
  • Qualité : il faut rédiger un contenu de qualité qui respecte les principaux critères du référencement naturel (bonne structure Hn, longueur de texte suffisante, bons Meta Titre et Meta Description, présence de maillage interne...). Il ne faut pas privilégier la quantité à la qualité mais essayer de trouver un compromis. Pour plus de qualité dans votre site web, évitez également d'abuser d'intelligence artificielle pour la rédaction.
  • Pertinence : ne choisissez pas vos sujets et thématiques de rédaction sans réfléchir au potentiel en référencement naturel. Pour élaborer une stratégie précise, il faut vérifier en amont que les sujets sont pertinents, c'est-à-dire vérifier que des utilisateurs tapent bien ces requêtes dans la SERP, regarder combien le font, et enfin être sûr que l'on ne soit pas sur un marché saturé (sur lesquels il y aurait une concurrence trop intense)

Si vous avez besoin d'aide, Dokey vous propose un outil qui vous cadre dans votre production de contenus. Nous proposons aussi des accompagnements sur mesure qui vous présenteront nos recommandations détaillées accompagnées d'un planning éditorial.

Obtenir des liens netlinking

Si l'on souhaite rester dans la thématique du référencement naturel (en écartant les autres stratégies liées au trafic direct, au trafic email etc), il existe une autre solution : obtenir des liens backlinks. Augmenter le nombre de liens pointant vers son site web est une façon d'accroître son Autorité de Domaine et donc d'améliorer ses chances de bien se positionner dans les moteurs de recherche. Google détermine en effet la qualité d'un site en partie en fonction de ces liens obtenus. Il s'agit à nouveau d'un travail de moyen / long-terme mais qui peut se révéler payant si l'on procède de la bonne façon. Voici d'ailleurs quelques critères pour avoir des bons liens :

  • Obtenir une grande quantité de liens : le nombre de backlinks est une donnée prise en compte par les moteurs de recherche
  • Obtenir des liens de qualité : les sites depuis lesquels pointeront ces liens doivent être qualitatifs (pas de sites d'arnaque, pas de site trop récent, pas de site catalogué comme "trop commercial"...)
  • Obtenir des liens d'une thématique proche de votre activité : si vous possédez une boutique de jardinerie et que vous obtenez la majorité des liens de sites d'autres thématiques très différentes, comme le sport ou la mode, les moteurs de recherche auront du mal à comprendre votre thématique et à vous catégoriser.

Nous imaginons que vous vous demander comment obtenir des backlinks pour améliorer votre trafic organique. Sachez qu'il existe principalement 2 méthodes :

  1. Obtenir des liens naturellement. Il s'agit d'une méthode gratuite mais qui demande davantage de temps. Ici, il sera question de démarcher vous-même des responsables d'autres sites pour leur demander d'inclure un lien qui redirigerait vers votre site. Il peut s'agit d'annuaires en ligne, de partenaires, d'autres sites sur la même thématique que vous, de journaux locaux, de forums sur une thématique en particulier...
  2. Obtenir des liens commercialement. Ici, il sera question de payer des sites pour qu'ils créent un article sur leur site et qu'ils insèrent un lien pointant vers le vôtre. Il peut s'agit de presse, d'influenceurs ou encore d'entreprises spécialisées dans le netlinking et qui proposent des spots sur des sites réels ou fictifs.

Vous l'aurez compris, augmenter son nombre d'utilisateurs pour le référencement naturel est une priorité pour tous les sites. Plus le nombre d'internautes sera grand, plus vous aurez potentiellement de résultats concrets. Pour cela, il en va d'optimiser sa stratégie et de mesurer l'évolution de vos indicateurs de performance.