Comment analyser votre concurrence SEO ?

Inspirez-vous de vos concurrents pour optimiser votre stratégie SEO et tenter de les dépasser.

Comment analyser votre concurrence SEO ?

Bienvenue dans cet article de blog dédié à l'analyse concurrentielle en SEO. Ici, nous verrons comment il est possible d'analyser la stratégie de référencement naturel des sites concurrents, dans le but de s'en inspirer et de les dépasser.

Pourquoi est-il important d'analyser ses concurrents sur Google ?

Si vous êtes sur cet article, c'est soit parce que vous avez déjà une stratégie SEO en place, soit que vous avez le projet de vous lancer dans l'aventure du référencement naturel sur Google mais que vous souhaitez faire une étude de marché. L'analyse de la concurrence est l'un des principes fondamentaux de toute stratégie marketing, qu'elle soit digitale ou pas. Elle permet de comprendre son marché, l'environnement dans lequel on évolue, afin d'agrandir son importance et son autorité dans ce dernier. C'est notamment le principe du très connu SWOT théorisé par Learned, Christensen, Andrews et Guth en 1965. Ainsi, les opportunités et les menaces propres au marché sont des éléments essentiels de sa future réussite.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'analyse concurrentielle n'est pas seulement pertinente au moment de créer un site, elle peut être réalisée de façon régulière à n'importe quel moment du développement de votre site internet.

On pourrait résumer l'intérêt de l'analyse concurrentielle SEO en 3 points.

  1. La compréhension du marché. Définir une stratégie n'est pas une tâche que l'on effectue en prenant en compte uniquement sa propre entreprise. Il est utile de considérer ce que font les autres afin de pouvoir se positionner face à eux et de mieux comprendre ce qu'attend notre cible. Cela peut également aider à comprendre certains éléments : par exemple, si votre site est en perte de résultats SEO, avez-vous pensé à regarder si c'était également le cas de vos concurrents ? S'il s'agit d'une tendance globale, peut-être que le problème ne vient pas de vous mais plutôt d'un effet de saisonnalité de votre secteur.
  2. L'inspiration. Si vous ne savez plus comment faire évoluer votre stratégie SEO, que vous pensez avoir tout essayé, une idée peut être de regarder ce que font les autres. Bien sûr, en référencement naturel, l'intérêt n'est jamais de copier mais de s'inspirer. Par exemple, si vous voyez que votre concurrent principal remonte sur des mots-clés que vous n'avez encore jamais travaillés en termes de contenu, il peut être bon de se pencher sur ce sujet.
  3. L'amélioration de notre propre stratégie. Les observations menées précédemment vous permettront d'atteindre cette étape : celle d'optimiser votre plan d'action afin d'obtenir de meilleurs résultats. La remise en question doit être constante lorsqu'on possède un site internet. En effet, en SEO, les choses changent rapidement : de nouveaux concurrents arrivent sur le marché, l'algorithme de Google évolue, les technologies se développent...

Quelles sont les étapes de l'analyse de la concurrence SEO ?

1 - Identifier vos principaux concurrents

La première étape consiste simplement à dresser la liste de vos principaux concurrents. Nous vous conseillons d'en choisir entre 3 et 5. Les principaux concurrents ne sont pas ceux auxquels on pense toujours, car en effet il faut regarder principalement les résultats organiques. Il se peut d'une entreprise réalise des millions de CA mais qu'elle ait un SEO de mauvaise qualité. Certaines entreprises peuvent avoir de bons résultats grâce simplement à leur notoriété.

Pour choisir les concurrents, vous pouvez simplement rechercher sur Google les mots-clés les plus importants pour votre activité et voir en matière de SEO ceux qui remontent le plus. Pour préciser votre analyse, il pourrait être intéressant de voir quels sont les sites qui ont le plus de trafic. Vous pouvez alors utiliser un outil comme SEMrush qui possède une version gratuite suffisante pour observer ce type de données basiques. Dans la barre de recherche, entrez une dizaine de sites web et classez-les par popularité sur un fichier Excel.

Sur SEMrush, vous pouvez aussi entrer votre propre site web. Si Google vous a bien catégorisé, vous pourrez voir sur votre tableau de bord un graphique avec vos concurrents SEO majeurs. Prenez donc ceux qui ont de meilleurs résultats que vous, à la fois avec davantage de visiteurs mais aussi davantage de mots-clés.

2 - L'analyse de mots-clés

Une fois que vous possédez cette liste, rendez-vous sur un logiciel SEO comme SEMrush pour analyser leurs données en détail. Le premier point important à voir, après le trafic, est le positionnement sur les mots-clés. Sur SEMrush, vous pouvez afficher la liste des mots-clés actuellement positionnés. Nous vous recommandons de les trier par importance de trafic, de sorte à ce que l'on voit en haut du tableau les requêtes qui apportent le plus de visiteurs au site en termes de SEO. Vous pouvez exporter la liste obtenue et la conserver dans un dossier sur votre ordinateur.

Autre possibilité pour être plus rapide : sur SEMrush, entrez votre propre site internet puis rendez-vous dans l'onglet Comparaison des domaines. Entrez les sites internet des concurrents choisis. Sous Top opportunités SEO, vous apourrez accéder au tableau comparatif des mots-clés entre vous et vos concurrents. Pour être plus précis, vous avez accès à 2 listes intéressantes :

  • "Partagés" : l'ensemble des mots-clés que vous ainsi que tous vos concurrents possédez. Il sera alors intéressant de regarder sur ces mots-clés quel est le site le mieux positionnés. Est-ce le vôtre ?
  • "Manquants" : les mots-clés sur lesquels tous vos concurrents sont positionnés mais sur lesquels vous ne l'êtes pas encore. Exportez ces tableaux, puis filtrez-les en conservant uniquement les termes de recherche qui vous intéressent.

3 - Evaluer la rédaction de contenu

Savez-vous comment vos concurrent SEO acquièrent du trafic sur Google ? Rédigent-ils du contenu ? Si oui, sur quel type de pages ? Les mots-clés qui leur apportent le plus sont-ils des mots-clés commerciaux pertinents ou au contraire des requêtes informationnelles avec peu de potentiel ?

Pour commencer, pas besoin d'outil SEO. Nous vous conseillons simplement de vous balader sur les sites comme si vous étiez un visiteur lambda. Essayez de remarquer les éléments suivants :

  • Possèdent-ils des pages commerciales ? (pages produits et collections pour un e-commerce, landing pages pour des services)
  • Possèdent-ils plusieurs pages commerciales ?
  • Comment sont organisées leurs pages commerciales ?
  • Leurs pages commerciales possèdent un bon contenu SEO spécialisé ?
  • Ont-ils du contenu informationnel, comme un blog ou des guides ?
  • Possèdent-ils beaucoup de contenus informationnels ? Quelles sont les thématiques utilisées ?
  • Quel est le ratio entre rédaction de contenu pour des pages commerciales et des pages informationnelles ?

Témoignage de notre experte SEO : "J'ai vu beaucoup de sites web sur lesquels les mots-clés qui attiraient le plus de trafic étaient 100% informationnels, avec peu de potentiel d'engagement. Par exemple, pour un site qui vendait des articles de jardinage, quasiment la totalité de leur trafic venait d'un article de blog sur la meilleure saison à laquelle planter des semis. Ils avaient beaucoup de visiteurs, mais cela ne leur apportait quasiment rien. En regardant simplement sur les sites concurrents, nous nous sommes aperçus que le N°1 des vendeurs proposait quant à lui des guides d'achat, càd des sortes d'articles de blog à intention transactionnelle. Ainsi, on obtenait des articles tels que "Comment choisir son sécateur ?", "Quels sont les meilleurs gants de jardinage ?"...etc. Chacun de ces guides d'achat renvoyait vers la page catégorie correspondante, avec une forte incitation à l'engagement. Cela leur donnait beaucoup plus de chances de faire des ventes".

4 - Etudier la stratégie netlinking des concurrents

Voici sûrement le pilier SEO que l'on néglige le plus, et à tort : le netlinking. Ce dernier détermine l'autorité de votre site, càd à quel point Google a confiance en ce dernier. On améliore l'autorité de domaine en obtenant des liens que l'on appelle backlinks. L'idéal est d'avoir des liens backlinks en quantité et de bonne qualité.

Si, suite aux étapes décrites précédemment, vous ne constatez pas de point visible entre vos concurrents SEO et vous, il peut être judicieux de se pencher sur ce sujet. Ici, difficile de fonctionner dans utiliser l'outil SEO. Nous vous conseillons donc de vous rendre sur un logiciel spécialisé en netlinking : SEMrush, Majestic SEO ou encore Moz SEO. Sur ces 3 plateforme, vous pourrez commencer par entrer le nom des sites internet des concurrents et par noter quelque part quelle est leur autorité, et quelle est la vôtre. Voici une idée de ce qu'est une bonne autorité :

  • Entre 0 et 20 : faible
  • Entre 20 et 30 : moyen
  • Entre 30 et 40 : bon
  • Entre 40 et 60 : très bon
  • Entre 60 et 100 : excellent

Si vous constatez que vos concurrents ont tous une meilleure autorité que vous, intervient désormais la question de savoir d'où vient cette autorité. Voici les 3 indicateurs SEO que nous vous conseillons d'étudier afin de rentrer plus dans le détail :

  • Le Citation Flow : un indicateur qui renseigne sur la qualité de liens backlinks obtenus. Plus on en a, mieux c'est.
  • Le Trust Flow : un indicateur qui renseigne sur la qualité des liens backlinks, à savoir si les domaines référents ont eux-mêmes une bonne autorité.
  • Le Topical Trust Flow : la ou les thématiques sur lesquelles Google catégorise le site. Si un site de jardinerie est catégorisé dans la thématique "Mode", alors cela empâtit sur son référencement naturel.

FAQ sur l'analyse concurrentielle en SEO

Comment analyser Semrush ?

C'est est un outil très utile mais aussi complexe pour tout un chacun. Quand on n'est pas spécialiste SEO, il peut être difficile de comprendre toutes les fonctionnalités de ce logiciel. Vous pouvez commencer par les bases du SEO : regarder le trafic d'un site web ainsi que sa tendance. Le tableau de bord principal réunit ces informations de base, ainsi qu'une map regroupant vos plus grands concurrents SEO pour vous aider à vous comparer à eux.

Ensuite, concentrez-vous sur le nombre de mots-clés et sur la position de chacun d'entre eux. Le plus important est d'identifier les mots-clés qui permettent à un site d'acquérir des visiteurs.

Si vous souhaitez aller plus loin que l'analyse partielle évoquée précédemment, il est possible d'aller regarder directement quels sont les backlinks SEO d'un site. Sur SEMrush par exemple, rendez-vous dans la section dédiée au netlinking, puis accédez au tableau des backlinks. Vous attérrirez sur un tableau que vous pourrez trier par autorité, par ancienneté...

La plupart du temps, une étude de concurrence SEO révèle des milliers, voire dizaines de milliers, voire centaines de milliers de backlinks sur chaque site. Il serait bien entendu trop fastidieux de tout passer en revue. Pour vous faciliter la tâche, nous vous conseillons d'accéder simplement à la liste des domaines référents, en triant par les domaines qui envoient le plus de backlinks vers le site en question.

Une fois ce tableau obtenu, vous pourrez dégager des informations intéressantes :

  • La typologie des domaines référents : comment acquièrent-ils leurs backlinks de qualité ? S'agit-il s'articles de presse rémunérés, de mentions dans des sites comparateurs, dans des annuaires ?
  • La pertinence des domaines référents : en vous rendant sur les 5 domaines référents les plus importants d'un site, vous devriez être capable de voir si leur stratégie netlinking est pertinente.

A quelle fréquence faut-il réaliser une analyse concurrentielle SEO ?

Il s'agit d'une question très intéressante mais également complexe. Idéalement, il faudrait réaliser une analyse de la stratégie SEO de sa concurrence entre 1 fois par trimestre et 1 fois par an. Le référencement naturel est un secteur qui est en perpétuelle mouvance, il évolue au gré des mises à jour algorithmiques et des avancées technologiques. Ce qui fait la caractéristique du SEO, c'est également que rien n'est jamais gagné ad vitam æternam : il y aura toujours de nouveaux concurrents prêts à rivaliser avec vos contenus et vos offres pour gagner quelques positions supplémentaires sur Google.

Nous avons défini sur ce guide les axes essentiels de l'analyse de vos concurrents SEO. Sachez que le SEO est tellement large qu'il est toujours possible d'aller plus loin, en analysant la technique, l'UX ou les performances comme la rapidité d'un site web.