Optimiser vos textes pour le SEO ? Pas si dur que ça !

9 avr. 2021

Comment rédiger du contenu optimisé SEO ?

Le référencement naturel est absolument primordial pour votre site internet pour la simple et bonne raison que 90% des internautes qui effectuent une recherche sur Google ne vont pas au-delà de la première page, et 60% d'entre eux cliquent sur les 3 premiers sites en haut de page. Cela signifie que si votre site n'est pas sur la première page de recherche Google, vous perdez potentiellement 90% des internautes qui pourraient vous trouver.

On n’a de cesse de vous le répéter et de vous le rabâcher, en SEO le contenu est ROI (Return On Investment pour le petit jeu de mots avec roi..). Le contenu fait partie du marketing de contenu (allez voir notre article sur la stratégie de contenu).

Votre contenu doit respecter trois grandes règles : il doit être unique, de qualité, et surtout apporter une valeur ajoutée.

Nous allons voir dans ce guide les points importants à respecter afin de produire le meilleur contenu possible pour votre site, les pièges à éviter et les best practices pour devenir des experts du contenu SEO.

Optimisez votre contenu et votre texte

La première chose à faire est de vérifier si votre texte répond aux trois règles principales :

Est-il unique ? Sur Google, le contenu dupliqué est probablement la pire chose que vous puissiez faire pour votre site, Google sanctionne fortement les sites qui font du copier-coller ou qui publient des articles déjà parus (vous risquez parfois même la désindexation). Vous pouvez vous inspirer de ce que font vos concurrents mais jamais les copier, ajoutez-y votre plume et votre style , ne tombez pas dans le piège du copier-coller facile.

Est-il de qualité ? Si vous avez rédigé votre article sur le coin d’une table, à deux heures du matin et en 15 minutes, il y a fort à parier que celui-ci n’est pas d’une très bonne qualité et qu’il ne va intéresser personne (à moins que vous soyez Balzac, ce qui est peu probable vous me l’accorderez, mais sait-on jamais). Il vaut mieux moins publier plutôt que de poster régulièrement des articles écrits à la va-vite, car Google est loin d’être bête, et il sait reconnaître les articles qui captivent les internautes, et ceux qui les font fuir (par exemple si vous avez un fort taux de rebond sur la page de cet article, les robots de Google vont comprendre qu’il n’intéresse pas les lecteurs, que l’expérience utilisateur est par conséquent mauvaise, ce qui est une catastrophe pour votre référencement).

Apporte-t-il quelque chose à ceux qui le lisent ? Vos articles doivent apprendre des choses intéressantes à ceux qui les lisent, donc apporter une vraie valeur ajoutée, sinon vous ferez simplement partie du paysage des trop nombreux sites qui font du vu et revu. Même si vous rédigez des articles sur un sujet qui a déjà été traité des centaines de fois, même par vos plus gros concurrents, vous pouvez le rendre meilleur simplement en y ajoutant votre style, votre petite touche à vous. Il faut que votre contenu réponde aux questions que se posent les utilisateurs (ce qui contribuera également à les attirer si vous utilisez une question pertinente comme titre). Vous pouvez pour cela regarder sur Google les suggestions de recherches dans la barre de recherches, ainsi que les questions fréquemment posées en bas de page. Une autre option est d’utiliser Dokey ou Anwer The Public, deux outils qui vous permettent de trouver les questions que se posent les internautes.

Votre texte doit aussi être concis, bien structuré et facilement compréhensible.En règle générale, un article SEO doit faire au minimum 800 mots (la norme se situe entre 800 et 1200 mots), mais vous pouvez en faire plus si vous avez beaucoup de choses à dire, cela ne vous pénalisera pas, au contraire !

Structurez votre texte

Structurer votre texte présente deux avantages, le premier est que vos lecteurs n’auront pas à plisser les yeux pendant 10 minutes de lecture à cause d’un texte mal écrit et mal structuré (donc que l’UX, l’expérience utilisateur, sera bonne), et le deuxième est que Google va lui aussi comprendre votre site beaucoup plus rapidement, et donc mieux vous indexer.

Concrètement, comment on structure son texte ?

La balise Title et les balises H1, H2 et H3 sont les éléments principaux qui structurent votre texte. Elles permettent d’afficher vos titres selon un ordre précis, de mettre en exergue les mots-clés intéressants.

La balise Title, c’est celle qui apparaît dans les recherches Google, c’est souvent la même que la balise h1 ou quasiment, car elle ne doit pas dépasser 70 caractères.

La balise H1, c’est tout simplement le titre de votre article, celui qui apparaît en gros. Les balises suivantes h2, h3 etc… marquent vos titres secondaires, très souvent les titres de votre plan :

Enfin la Méta Description est le texte sous la balise Title, qui vous permet de décrire plus précisément à votre internaute de quoi vous parlez, elle est très efficace pour les commerces qui vendent des produits car vous pouvez y intégrer les qualités / bénéfices clés de ceux-ci :

Optimisez les contenus autres que le texte

Vos illustrations doivent elles aussi être optimisées ! Cela concerne toutes vos images et toutes vos vidéos qui viennent en appui de votre texte.

Leur poids et leur format doit être optimal pour que la vitesse de chargement de vos pages le soit aussi.

Vous devez nommer vos images car cela aide Google à les reconnaître, et également leur donner un titre (ce fameux titre qui apparaît quand vous passez le curseur de votre souris dessus), ainsi qu’une légende (pour les contextualiser).

Intégrer des balises ALT à vos images, elles vous permettent de mieux les référencer en y plaçant des mots-clés (n’en profitez pas pour placer 1000 mots-clés, on vous voit venir, souvenez-vous que Google est de plus en plus intelligent et qu’il vous sanctionnera si vous utilisez ces techniques Black Hat Seo !)

Profitez de vos articles pour créer du maillage interne et inclure des Call to Action

Le réseau de liens (aussi appelé linkbuilding, qui fait partie de la stratégie de netlinking) est très important en SEO, il permet de faire du maillage interne (entre plusieurs pages de votre site), et du maillage externe (d’autres sites parlent de vous et mettent un lien vers votre site sur leur page, plus le site qui parle de vous est crédible aux yeux de Google, mieux c’est pour vous).

Lorsque vous rédigez des articles, ils doivent normalement appartenir à l’un de vos clusters de sujets (vos articles découlent d’un sujet principal). Vous allez donc renvoyer vos internautes vers d’autres articles / pages / produits sur votre site pour les garder plus longtemps, cela augmente le temps passé sur votre site, améliore votre référencement, mais surtout cela peut permettre de fidéliser vos clients et d’augmenter les chances d’achats. Vos articles secondaires doivent donc renvoyer vers d’autres articles et sur votre page principale, et inversement. Vous créez ainsi une toile, un maillage, qui au fur et à mesure du temps sera très vaste (c’est pour cela que la régularité est clé en SEO, elle apporte régulièrement du nouveau contenu pour Google et crée plus de maillage interne).

Enfin, inclure des CTA (Call to Action) dans vos articles peut également être pertinent pour rediriger vers vos services ou vos produits. Essayez d’intégrer plusieurs CTA au fil de votre texte pour être sûr qu’ils soient bien vus par vos lecteurs (tous ne liront pas jusqu'au bout).

Dokey pour vous aider dans la rédaction de vos articles :

Dokey est un outil de rédaction SEO très intuitif et facile d'utilisation. Il vous permet de trouver dans un premier temps sur quels mots-clés / requêtes vous placer pour rédiger vos articles, puis de lancer une recherche sur ces mêmes mots-clés / requête pour la préparation de votre environnement de travail (Dokey réalise une analyse de vos concurrents, des mots clés pertinents à utiliser dans votre texte, dans vos balises titles, et vous propose des titres et des questions qui intéressent les internautes).

Une fois l’analyse de mots-clés terminée, vous pouvez directement commencer la rédaction de votre article. Un score s’affiche en haut à droite pour vous permettre de suivre l’évolution de la qualité de votre article en termes de mots-clés, de balises h1, h2…

L’outil vous indique également quels éléments sont à améliorer : vos titres, vos en-têtes ou votre texte, avec un score propre à chacun de ces points; et vous propose également des PAA (People Also Ask), pour placer des questions pertinentes dans votre texte.

Et si vous voulez l’essayer, vous avez droit à 3 articles gratuits pour vous faire votre propre idée, c’est par ici

Et si vous voulez essayer d’autres outils, voici une liste qui devrait vous intéresser :

Semrush Writing Assistant

On Crawl

SEOQuantum

Youtextguru

Semji

A bientôt pour un prochain guide et bonne rédaction sur Dokey !